Sélectionner une page

De l’union de deux excellences italiennes nait HBO OPERA

Tout est né d’idées en crescendo: créer des correspondances entre vin et Opéra, explorer la culture des vins dans l’Opéra et ses lieux, réfléchir sur les liens entre le compositeur et les vins qu’il appréciait, analyser les vins plus diffusés à l’époque du compositeur et de l’Opéra,…et puis créer des parcours sur les liens entre vins et musique, susciter des émotions à travers la musique et le vin (car « chaque vin a sa musique »), jusqu’à penser de « faire de la culture à travers le vin »…

HBO Opera Wine nait pour toucher l’âme des gens. Le vin à travers la musique, l’Opera à travers le vin…de l’Opera en bouteille.

Pour que le vin soit une Œuvre d’art, il doit s’exprimer au travers des cinq sens. Le Touché, vous découvrirez en les effleurant les étiquettes en bas-relief faites à la main, chaque vin a la sienne, unique, comme unique est la bouteille, unique, comme il se doit à une Première Dame. L’Ouïe, avec cette incomparable musique qui découle du vin quand il est versé dans un verre, vous l’entendez ? Le rappel du chant. La Vue, la couleur rouge séduction, les reflets de lumière qui hypnotisent et miroitent sur les étiquettes métalliques. L’Odorat, la bouteille débouchée, le vin versé, fermez les yeux et laissez-vous envouter par les parfumes raffinés, par l’élégance, par la sensualité. Le Gout…les voilà, l’art, la passion…l’Opéra est là.

Le bon vin est une symphonie à quatre mouvements, exécutée au rythme des saisons. Le soleil, la terre, le climat et les vignes modulent l’œuvre, pendant que le viticulteur, en soliste, imprime sa cadence.

Nos vins

Nos vins naissent dans des territoires différents et de mélanges différents, tous cultivés avec la même passion, profonde attention et respect pour l’environnementLa forte synergie que nous avons créée avec nos caves nous a permis de sélectionner les 6 excellences suivantes:

  • l’AMARONE – La Traviata (Azienda Agricola Begali)
  • il BAROLO – L’Elisir d’Amore (Sobrero vini)
  • il BRUNELLO DI MONTALCINO – Il Rigoletto (Fattoria la Lecciaia)
  • il CHIANTI CLASSICO – La Bohème (Fèlsina)
  • il MARZEMINO – Don Giovanni (Cantina Roeno)
  • il ROSSO CONERO – Il Barbiere di Siviglia (Tenimenti Spinsanti)

Notre travail et notre engagement pour vous satisfaire sont sans compromis. Nous sommes convaincus que le vin naisse de la terre, selon le rythme des quatre saisons. Tout le raisin de la production est cueilli manuellement, sélectionné directement en vigne, en suivant les temps de la nature et en secondant l’identité des cépages. Ceci permet d’obtenir des vins emblématiques, nobles, distingués en finesse et expression. Notre œuvre est unique, comme l’est notre art, comme le sont nos vins.

Notre production est le résultat d’une harmonieuse fusion entre la tradition, l’innovation et la recherche continue de l’excellence.

Packaging

Le Packaging de nos vins a été réalisé avec des emballages en carton résistants caractérisés par un design fin et élégant. Les bouteilles, de 75 cl chacune, ont des étiquettes différentes et personnalisées dans la forme et les matériaux.

Ouvrez la Boîte

Bouteille de 75 cl. Etiquette en Cuivre

Ouvrez la Boîte

 

Ouvrez la Boîte

Bouteille de 75 cl. Etiquette en Aluminium.

Ouvrez la Boîte

 

Ouvrez la Boîte

Bouteille de 75 cl. Etiquette en Laiton.

Ouvrez la Boîte

 

Ouvrez la Boîte

Bouteille de 75 cl. Etiquette en Cuivre.

Ouvrez la Boîte

 

Ouvrez la Boîte

Bouteille de 75 cl. Etiquette en Aluminium.

Ouvrez la Boîte

 

Ouvrez la Boîte

Bouteille de 75 cl. Etiquette en Laiton.

Ouvrez la Boîte

 

Histoire Brunello

Le roi du Sangiovese naquit à Montalcino, il a toujours été appelé Brunello, d’où le nom de « Brunello di Montalcino ». Dans cette région, célèbre depuis l’antiquité pour la douceur du « Moscadello di Montalcino », sont produit de grands vins devenus symbole de l’œnologie italienne, de véritables œuvres d’art en bouteille, qui peuvent s’énorgueillir de la dénomination DOCG. Vins denses et au tannin imposant, que les cinq ans d’affinement, six pour le Brunello Réserve, réussissent à transformer et à élever à l’un des vins les plus raffinés au monde. Les vignes autour du bourg de Montalcino ont toujours produit du vin rouge, toutefois c’est seulement au XIX siècle, grâce à l’intuition de Clemente Santi, pharmacien de Montalcino passionné de viticulture, que naquit le Brunello. Il fut le premier à croire au potentiel du cépage et à vinifier le Sangiovese Grosso en pureté. Il savait que le sol de Montalcino était particulier et idéal pour produire des vins structurés et dotés d’une grande élégance, capables de d’affronter des décennies de vieillissement. En l’an 1865 le monde se rendit compte de ses œuvres d’art et la dénomination « Brunello di Montalcino » fut créée pour protéger et réglementer la production. Le Brunello est un vin fait pour qui sait attendre : il faut des années pour que tout son potentiel puisse se développer : les tannins et l’acidité doivent se raffiner, s’arrondir, se mélanger pour créer ce mariage magique de senteurs qui deviennent toujours plus éthérées. Ces dernières années certains producteurs se sont lancés avec des Brunello moins tanniques et plus proche du marché, au détriment du potentiel de vieillissement et de la complexité.

Histoire Barolo

Jusqu’au XIX siècle il était impossible d’extraire du cépage nebbiolo autre chose que du vin doux et de courte durée. Cette limitation était un obstacle au développement de l’œnologie piémontaise, qui ne soutenait pas la concurrence des vins de France sa voisine. Ironie du sort, ce furent des français à résoudre le problème : Juliette Colbert, noble Vendéenne, épouse du marquis Carlo Tancredi Falletti, dernier descendent d’une des plus riches et puissantes familles du Piémont, a appelé de France le célèbre œnologue Louis Oudart, pour créer dans ses domaines agricoles, au village de Barolo, un vin qui pouvait être comparé aux vins de Bordeaux et de Bourgogne. Louis Oudart comprit immédiatement l’énorme potentiel du nebbiolo et sut résoudre les problèmes liés aux méthodes de culture et de vinification. Les résultats ne tardèrent pas à arriver et avec eux le succès : dans les années qui suivirent Louis Oudart fut sollicité dans les domaines des hommes les plus influents de la cour de Savoie, comme Camillo Benso, Comte de Cavour, à son château de Grinzane, jusqu’aux souverains mêmes, Carlo Alberto au château de Verdun et par la suite son fils, Vittorio Emanuele II, premier Roi d’Italie, dans son domaine de chasse de Fontanafredda. Cet enthousiasme de la part de l’aristocratie pour ce nouveau vin, appelé justement Barolo, fit naitre le célèbre dicton « Le Barolo est le roi des vins et le vin des rois ».

Histoire Chianti

Le Chianti Classico est un vrai vin de terroir. Nulle part ailleurs il pourrait naitre avec les caractéristiques qui le distinguent sur les marchés du monde entier, justement parce que son cépage principal, le Sangiovese, trouve dans le Chianti sa consécration naturelle. Cépage à raisin rouge originaire d’Italie centrale. Du Sangiovese naissent des vins de couleur rubis qui, en vieillissant, tendent au grenat, au bouquet d’épices et de fruits des bois et dont le goût a une structure élégante, ronde et velouté.

Pour pouvoir obtenir la dénomination de Chianti Classico, sa seule production dans la région du Chianti ne suffit pas. En effet le vin doit respecter une série de règles prévues dans la procédure de production, par exemple la présence minimum de 80% de cépage Sangiovese. Outre le Sangiovese, les autres cépages à raisin rouge autorisés ou recommandés, ne dépassant pas le 20%, peuvent être autochtones, comme le Canaiolo et le Colorino ou internationaux comme le Cabernet Sauvignon et le Merlot.

Histoire Amarone

La vinification du raisin à l’époque ne donnait pas un taux d’alcool suffisant pour satisfaire les exigences des Romains qui avaient besoin d’un vin qui se conserve durant leurs longs voyages dans tout l’Empire. Nos ancêtres faisaient déjà flétrir le raisin sur sa plante pour obtenir un taux de sucre plus élevé et avoir ainsi un vin plus alcoolisé et velouté. Bien que le flétrissement du raisin était déjà réalisé dans les colonies du sud là où il était aisé de laisser le raisin sur la plante exposé directement au soleil. En Valpolicella la situation était un peu différente: le climat particulièrement humide et frais du Véronais ne le permettait pas.
Il s’en fallut de peu pour trouver une solution qui consistait à laisser se faner le raisin dans des greniers destinés à cet effet. Le résultat fut un vin très étroitement apparenté à celui appelé aujourd’hui “Recioto”, vin doux dont la fermentation est interrompue avant que les sucres naturels du moût soient épuisés complètement rendant le vin sec.
Ainsi, selon la légende, l’Amarone nait de l’oubli d’un fut de “Recioto”  abandonné à son destin et où une fois la fermentation terminée, le vigneron trouva un vin sec mais incroyablement moelleux et parfumé. La Corvina, la Rondinella et la Molinara sont les variétés de raisin qui sont à l’origine de l’Amarone. Durant la vendange les raisins sont sélectionnés avec soins, en prélevant des grappes saines et dont la peau est intacte. La récolte se fait avec un peu d’anticipation par rapport aux périodes habituelles des vendanges pour obtenir la nécessaire acidité légèrement plus élevée caractérisant l’arôme final du vin Amarone.

 

Histoire Marzemino

Marzemino Vallagarina Igt

C’est une histoire ancestrale, le raisin Marzemino provient d’un cépage de grains noirs actuellement cultivé dans le Trentino, en Vénétie et en Frioul. Les origines précises sont encore incertaines, les premières traces de ce cépage sur le territoire de Vénétie semblent remonter à la moitié du seizième siècle. Le prestige et l’élégance du Marzemino, vin rouge précieux, apprécié des connaisseurs, il a même été cité dans Don Giovanni, le célèbre opéra lyrique de Mozart.Aujourd’hui le cépage se subdivise en deux variétés principales, Marzemino Gentile (ou Marzemino commun) et Marzemino Padovano. Les grappes ont des grains assez gros et de couleur bleu intense, mais la caractéristique plus spécifique de ce raisin est la feuille de vigne qui dans la saison où le fruit arrive à maturité prend une couleur similaire, presque violacée.

Parmi les vins typiques de Vénétie, le Marzemino se distingue par la délicatesse et la combinaison des arômes, des fruits rouges aux prunes aux fleurs flétries. Les vignerons vénitiens produisent essentiellement ce vin dans la version pétillante et douce au goût caractéristique fruité, moelleux et agréable.Grace à la délicatesse, au taux d’acidité parfait et au contenu minimum de tanin, les meilleures combinaisons entre le vin  sont avec les rôtis, les viandes grillées, la polenta en sauce de champignons et les spécialités à base de viande de veau. Pour la variante pétillante, le vin produit avec le Marzemino accompagne parfaitement  le baccalà, les poissons d’eaux douces et des lagunes.

Cet agréable vin rouge vénitien dont le taux d’alcool est autour de 11°-12° doit être servi à une température de 14°C.

 

Histoire du Rosso Conero

Le Rosso Cornero est un vin qui nait des vignes situées exclusivement sur les pentes du Mont Cornero, dans la province de Ancona, à proximité de la mer Adriatique. Dans les Marches la culture de la vigne est de tradition ancestrale remontant aux temps des empires grecs et romains. Un des plus fameux connaisseurs du vin des Marches a été Fédérico Barbarossa. La légende plus ancienne nous raconte que le mont Cornero est le dernier rocher visible restant de l’antique Adria, une sorte d’Atlantide désormais engloutie.

On raconte que ses qualités étaient connues depuis l’époque d’Annibal, qui réussit à soigner certains chevaux malades de son armée en les traitant avec le vin Rosso Cornero.

Du ce vin chargé d’histoires de cette terre, on en trouve même des citations de Pline; on en parle aussi à l’époque des monastères Bénédictins : sur des documents retrouvés les moines parlent explicitement de cures faites avec le nectar obtenu par un système particulier dans lequel étaient utilisés les raisins  du Monte Cornero. Andrea Bacci, médecin du Pape Siste V, dans un livre de 1596 fait un grand sujet des vins du Cornero. Des références poétiques plus récentes peuvent être trouvées dans l’œuvre de Giacomo Leopardi, qui dans certains de ses écrits moins connus parle du vin et de l’ivresse et fait référence aux vins produits sur les pentes du Mont Cornero

 

Grace à la synergie « Vin et Opéra Lyrique », à travers la vente des Vins dédiés aux plus célèbres d’entre eux, l’Association HBO Opera vient en aide aux jeunes artistes talentueux en prenant en charge leurs formations et hébergements.

HBO Opera pour les Artistes

Nous cultivons la passion pour le vin, l’art et l’engagement social

HBO Opera est une Association Culturel sans but lucratif engagée dans la divulgation de l’opéra et de toutes les expressions artistiques qui naissent de l’œuvre lyrique et se fondent en elle. HBO Opera est le résultat de la volonté de revenir aux racines de la culture italienne, en unissant la passion de ceux qui ont composé les pages mémorables de l’Opéra et le mordant de jeunes artistes qui brulent du désir de devenir les nouveaux protagonistes. L’Association HBO Opera, outre à promouvoir et divulguer dans le Monde l’Opéra Lyrique, a parmi ses premières finalités celle d’aider les jeunes artistes, aussi bien économiquement que d’un point de vue logistique, en créant des stages dédiés, en réalisant concerts et spectacles qui donnent la possibilité aux jeunes chanteurs, directeurs, musiciens et metteurs en scène de débuter et s’investir dans le panorama lyrique, en faisant ainsi naitre les artistes de demain.

 

+39 348 8304395
Tel: +39 010 8568163
Fax: +39 010 8563189

Contacts

Privacy Policy

Privacy Policy

Cookie Policy

Contatti

+39 348 8304395
Tel: +39 010 8568163
Fax: +39 010 8563189
Mail: info@hboperawine.com